Page d'accueil          Sur la campagne          En savoir plus          Soutenez-nous          Contactez-nous     











Archive -2010
Archive -2009



Cette campagne est une initiative de:




Un accord serait politiquement controversé
À travers le projet d'un accord de pêche avec le Maroc à partir de 2013, l'UE donne un regrettable soutien politique aux revendications du Maroc sur le Sahara Occidental. Dans ce sens, l'UE peut être considérée comme prenant position dans le conflit, et rangée du côté des partisans de l'annexion illégale de son voisin par le Maroc.
Mis à jour le: 15.08 - 2009 22:27Imprimez cette page    
Les intérêts derrière la pêche européenne au Sahara Occidental occupé, ont souvent entraîné des déclarations politiques de soutien à la présence marocaine illégale dans le territoire.

western_sahara_harbour_370.jpgAprès la signature du précédent accord,  le négociateur en chef de l’accord de pêche pour l’UE, par exemple, M. César Deben, a déclaré que les eaux du Sahara Occidental étaient « sous administration Marocaine ». Il a dit que tel était le cas depuis les soi-disant accords de Madrid.

Cette déclaration est en opposition totale avec la réalité du droit international et de la politique étrangère de tous les Etats membres.

Les accords de Madrid, par lesquels l'Espagne cédait son ancienne colonie du Sahara au Maroc et à la Mauritanie, étaient nuls, ce qui a été réaffirmé par l’avis juridique de 2002.

Le même négociateur avait déclaré que les accords de pêche n’étaient pas un acte politique.

« C’est une polémique qui cherche à tirer un profit politique de l’intérêt médiatique d’un accord » a déclaré M. César Deben. Il a nié que l’accord avait des implications politiques.

Mais le gouvernement marocain a admis lui-même ces implications politiques évidentes de l'accord de pêche UE-Maroc.

« Le volet financier [de l’accord de pêche] n'était pas forcément le plus important aspect de cet accord. Le volet politique est non moins important » a dit le ministre marocain de la pêche en 2006. [Ou télécharger.]

Le Front Polisario et le Maroc tentent actuellement de négocier une solution au conflit, dans un contexte où le Maroc refuse d'accepter un référendum pour l'indépendance. La gestion des ressources naturelles du Territoire est placée sur la table des négociation par l'Envoyé spécial des Nations Unies pour le secrétaire général pour le conflit.

Dans cette situation, la campagne Allez Pêcher Ailleurs ! estime qu'il serait tout à fait inapproprié que l'UE choisisse de donner un signe de soutien politique à la position marocaine en payant le pays pour pêcher dans un territoire en litige.

À travers cette coopération, l'UE travaille à l'encontre des efforts de l'ONU pour la décolonisation du Sahara Occidental, et contribue à maintenir l'insécurité et l'instabilité dans la région.

    

Haut de page




FR  EN ES FR

L'UE envisage de payer le Maroc pour pouvoir pêcher au Sahara Occidental occupé à partir de 2013. L'Accord de Pêche UE-Maroc serait à la fois politiquement controversé et en violation du droit international. La campagne internationale Fish Elsewhere! ("Allez Pêcher Ailleurs!") demande à l'UE d’éviter de telles opérations totalement immorales, et d'aller pêcher ailleurs. Aucune pêche ne devrait avoir lieu au Sahara Occidental avant la résolution du conflit.
عريضة لوقف النهب

tn_4ar_510_lr_rgb_black.jpg

يحضر الاتحاد الاوربي لإبرام اتفاق غير اخلاقي جديد للصيد البحري مع المغرب في سنة 2013.

مرة اخرى، يعتزم الاتحاد الاوربي الصيد في المياه الاقليمية للصحراء الغربية المحتلة في خرق سافر للقانون الدولي. وقع هذه العريضة للتنديد بذلك.

LIRE AUSSI

11.04 - 2010
Un géant arrête ses achats au Maroc et Sahara Occidental
11.03 - 2010
Le congrès espagnol rejette l’annulation de l’accord
25.02 - 2010
Les Eurodéputés contre le renouvellement de l’accord de pêche UE-Maroc
11.01 - 2010
Une association au Togo soutient les Sahraouis
23.11 - 2009
Le Monde relaie la dénonciation de la pêche européenne