Page d'accueil          Sur la campagne          En savoir plus          Soutenez-nous          Contactez-nous     











Archive -2010
Archive -2009



Cette campagne est une initiative de:




Pêcheurs sahraouis expulsés du port à Boujdour protestent
cut_out_2nd_art.jpg

Trois journées consécutives, les pêcheurs sahraouis ont manifesté dans le port de Boujdour, réclamant le droit de pêcher dans leurs propres eaux. Depuis lundi 10 janvier, les policiers marocains empêchent les Sahraouis d'accéder à leurs bateaux.
Imprimez cette page    
Pour protester contre leur exclusion du port de Boujdour, plus de 70 pêcheurs sahraouis se sont réunis au point d'entrée du port à 16h cet après-midi du 12 Janvier. Cela a immédiatement déclenché une réaction violente de la police marocaine, soutenue une nouvelle fois par les colons marocains. Les manifestants affirment qu'ils ont été immédiatement dispersés par la force, et certains, comme Elkharrachi Ebbaha, ont été menacés d’être arrêté.

250.jpgWestern Sahara Resource Watch a reçu des photos des événements.

La police marocaine affirme que les pêcheurs sahraouis n'ont pas les autorisations nécessaires pour pêcher. Mais les pêcheurs sahraouis ripostent que seuls les colons marocains peuvent recevoir les licences accordées par les autorités marocaines.

"Nous avons à payer 1.500 dirhams (150 €) afin d'obtenir une telle licence" déclare un pêcheur sahraoui. «Nous ne pouvons tout simplement pas nous le permettre".

Les pêcheurs sahraouis estiment le nombre de colons marocains qui ont reçu des licences de pêche pour le port de Boujdour à environ 1.000 personnes, alors que pas plus de 10 sahraouis jouissent du même privilège.

Les pêcheurs se plaignent que les autorités marocaines les empêchent très souvent de pêcher, surtout en cette période où officiellement, la pêche aux coquillages, pieuvres et calamars est autorisée. Le Maroc a déclaré ouverte la période de pêche pour ces espèces le 5 Janvier.

"Les coquillages sont immédiatement transportés vers les villes marocaines comme Agadir et Casablanca. Nous ne tirons aucun profit d’eux, nous ne pouvons même pas en manger ", ajoute un autre pêcheur. "Les autorités marocaines n'ont pas le droit de nous empêcher l’accès à nos eaux et à nos poissons pour gagner notre vie".

510.jpg

dscf5477_350.jpg

dscf5476_350.jpg

    

Archives:
03.06 - 2011La CE n'a pas présenté d’info sur une consultation des Sahraouis
17.02 - 2011La Suède votera NON
24.01 - 2011Pêcheurs sahraouis expulsés du port à Boujdour protestent
24.01 - 2011Des pécheurs sahraouis empêchés d'entrer dans le port de Boujdour
30.12 - 2010Corell doute de la valeur d’un rapport du Maroc sur les bénéficiaires
30.12 - 2010Manifestation à Berlin contre la pêche de l'UE
30.12 - 2010Hans Corell: « La commission Européenne a mal interprété mon avis »
30.01 - 2009Sur la campagne






FR  EN ES FR

L'UE envisage de payer le Maroc pour pouvoir pêcher au Sahara Occidental occupé à partir de 2013. L'Accord de Pêche UE-Maroc serait à la fois politiquement controversé et en violation du droit international. La campagne internationale Fish Elsewhere! ("Allez Pêcher Ailleurs!") demande à l'UE d’éviter de telles opérations totalement immorales, et d'aller pêcher ailleurs. Aucune pêche ne devrait avoir lieu au Sahara Occidental avant la résolution du conflit.
عريضة لوقف النهب

tn_4ar_510_lr_rgb_black.jpg

يحضر الاتحاد الاوربي لإبرام اتفاق غير اخلاقي جديد للصيد البحري مع المغرب في سنة 2013.

مرة اخرى، يعتزم الاتحاد الاوربي الصيد في المياه الاقليمية للصحراء الغربية المحتلة في خرق سافر للقانون الدولي. وقع هذه العريضة للتنديد بذلك.

LIRE AUSSI

11.04 - 2010
Un géant arrête ses achats au Maroc et Sahara Occidental
11.03 - 2010
Le congrès espagnol rejette l’annulation de l’accord
25.02 - 2010
Les Eurodéputés contre le renouvellement de l’accord de pêche UE-Maroc
11.01 - 2010
Une association au Togo soutient les Sahraouis
23.11 - 2009
Le Monde relaie la dénonciation de la pêche européenne